Gabriel Rousseau architecte, MOAQ

ACCUEIL

INFO

SERVICES

DISTINCTIONS

CONTACT

 
             

 

 

Maison‑atelier du moine urbain

PAR / BY Gabriel Rousseau architecte

Quebec  / Canada

 

 

 

Mention du jury

aux prix d'excellence en architecture 2011 de l'ordre des architectes du Québec

dans la catégorie Recyclage ou reconversion

En collaboration avec RECYC-QUEBEC

 

Maison‑atelier du moine urbain. Un bureau à domicile

 

L’atelier

 

La propriété comprenait au départ une cour et un espace de stationnement de 1200 p2.   Le stationnement a été utilisé pour y construire un bâtiment de deux étages avec une implantation au sol de 400 p2 (700 p2 d’espace habitable). Le rez-de-chaussée abrite le lieu de travail et le deuxième étage, relié aux espaces privés, comprend une salle de séjour et de méditation.

 

La façade avant donne sur une rue à vocations diverses : principalement résidentielle du côté est et totalement commerciale du côté ouest. Le nouveau bâtiment, tout en arborant des lignes contemporaines s’intégrant au contexte urbain, expose d’imposantes portes récupérées qui rappellent entre autres les bâtiments industriels de la rue (le Théâtre La Chapelle, un entrepôt d’œufs, une école de mime, etc.). Ses proportions et sa hauteur respectent harmonieusement l’alignement des bâtiments environnants. Nous croyons que ce bâtiment contribue à régénérer cette partie de la rue St-Dominique.

 

« L’Atelier » est un bâtiment qui a été construit en annexe à un cottage résidentiel afin de servir d’espace de travail. Il était essentiel pour le propriétaire d’en faire un projet de construction écologique et saine en misant sur les énergies renouvelables. 

 

Le processus d’autoconstruction a également contribué à renforcer le désir d’indépendance du client par rapport aux méthodes conventionnelles de chauffage. Il s’agissait pour celui‑ci d’une véritable philosophie basée sur le concept de résistance et de dissidence face au système économique actuel. L’idée était de retrouver cette autonomie « ancestrale », soit cette capacité à faire soi-même en se passant du système marchand. Construire soi-même permet de contrôler la qualité énergétique du bâtiment, notamment dans une construction bioclimatique. Il est intéressant de constater que ce défi a été relevé malgré la taille modeste de l’annexe.

 

Les produits toxiques ont été évacués du projet afin d’assurer la salubrité des substances et des matériaux. De plus, l’utilisation de matériaux recyclés et de technologies axées sur les énergies renouvelables a permis de minimiser l’impact environnemental de la construction. C’est ainsi qu’a été créé un espace sain qui s’intègre comme il se doit dans une époque qui se veut de plus en plus écologique. 

 

Un bâtiment écologique

 

RÉCUPÉRATION

 

À la base, on a utilisé le plus de matériaux récupérés possible. Le bois vient d’arbres tombés lors d’une grande tempête; chaque planche a ensuite été aplanie sur place à l’aide de méthodes artisanales.  Les immenses portes de la devanture ont été récupérées d’un couvent, et un ancien autoclave sert au rangement. Les poutres, le poêle, les luminaires et d’autres éléments proviennent d’une cour de démolition.

 

 

Le défi à relever

 

Le sol argileux du plateau Mont-Royal est reconnu pour son instabilité. Lorsque la terre argileuse se dessèche, elle se compacte et provoque l’affaissement du sol. On a voulu stabiliser la nouvelle et l’ancienne structures en utilisant les eaux de pluie pour irriguer naturellement le sol. La terre ainsi humidifiée conserve son volume et ne bouge plus.

Du toit, une rigole déverse l’eau de pluie dans un réservoir de pierres concassées qui, au sol, sert de réceptacle. Cette eau est ensuite redistribuée dans un bassin de drainage souterrain (5 pi X 8 pi X 20 pi) qui sature la couche argileuse.

 

VENTILATION NATURELLE

 

Grâce à la combinaison de fenêtres à battant et d’un sas qui sert à l’évacuation de la chaleur, le système de ventilation naturelle s’adapte également aux besoins en fonction des saisons.  En été, selon l’ouverture des battants, l’air chaud remonte vers un puits de lumière, qui sert également à libérer la chaleur, tandis que l’air frais redescend. Ces courants d’air distincts engendrent un mouvement dynamique et créent une climatisation naturelle grâce à un effet cheminée. Toutefois, en hiver, une partie de l’air chaud remontant est entraînée vers la pièce du haut, tandis que le reste est repoussé mécaniquement vers le rez-de-chaussée. La double paroi sert également de zone tampon qui atténue les bruits de la rue.

 

SYSTÈME SOLAIRE

 

Sur le toit, huit panneaux solaires récupérés d’un ancien édifice gouvernemental alimentent le système de chauffage à eau chaude.  L’hiver, le système solaire fournit le plancher chauffant en énergie et chauffe l’eau d’usage domestique. Il est secondé au besoin par une chaudière électrique, et un foyer à combustion lente sert de chauffage d’appoint en hiver. De plus, en été, le surplus de chaleur chauffe l'eau de piscine traitée au sel.

 

ÉCLAIRAGE

 

La fenestration du bâtiment a été conçue pour assurer un éclairage naturel maximal. Grâce au sas de lumière du deuxième étage, aucun éclairage supplémentaire n’est requis durant le jour.

 

ÉLÉMENTS DE RÉCUPÉRATION ET DE RECYCLAGE

 

Récupération :

- Récupération de panneaux solaires usagés

- Portes d’entrées récupérées d’un ancien couvent

- Lambris de pruche sur les murs intérieur.

- Divers éléments récupérés dans une cour de démolition.

 

Énergie :

- Utilisation de l’effet cheminée pour la climatisation

- Chauffage par panneaux solaires avec liquide caloporteur l’hiver et récupération de la chaleur l’été pour le chauffage de la piscine

- Récupération de l’eau de pluie afin de stabiliser le terrain argileux

- Large fenestration et lumière naturelle abondante

- Autoconstruction

 

 

 

 

Jury's mention

2011 Awards of excellence in architecture, Ordre des architectes du Québec

in the category recycling or conversion

in collaboration with RECYC-QUEBEC

 

The Urban Monk’s House & Workshop. A Home Office

The Workshop

The property originally included a courtyard and a parking space of 1 200 square feet.
  The parking lot was used to build a two storey building with a site coverage of 400 square feet (700 square feet of living space). The ground floor houses the workplace and the second floor, connected to private spaces, becomes a living room and meditation space.

The front opens onto a street with various functions: the east side is primarily residential and the west side, entirely business‑oriented. The new building, while displaying contemporary lines adapted to the urban context, exhibits impressive reclaimed doors reminiscent of other commercial buildings on the street (le Théâtre La Chapelle, an egg storage building, a miming school
, etc.). Its proportions and height follow the proportions and height of the surrounding buildings. We believe that this building contributes to the regeneration of this part of St-Dominic street.
 


The Workshop" was built as an addition to a residential cottage. It was essential for the owner to build a green and healthy building using renewable energy.
 


The autoconstruction process has also contributed to strengthen the client’s desire for independence from conventional methods of heating. This green thinking reflects the client’s philosophy based on the concept of resistance and dissidence against the current economic system. The idea is to get back to that "ancestral" autonomy, that is, the ability to function outside of the commercial system. By building yourself, you can control the energetic aspect of the building, which is important for a bioclimatic construction. It is interesting to see that this challenge was met despite the modest size of the addition.

We chose not to use toxic substances to maintain the healthiness of the building. Also, by using recycled materials and renewable energy-oriented technologies, we could minimize its environmental impact. This is how we created an healthy space that fits like it should in what could be qualified as an eco-friendly era.




Green building
 


RECYCLING

Basically, we used as much recycled materials as possible. The wood comes from trees that fell down during a major storm, and each plank was then planed by artisanal methods. The huge doors in the storefront were salvaged from a convent and an old autoclave is used for storage. The beams, the stove, the light fixtures and other items come from a demolition yard.
 

 


The challenge

The clay soil of the Plateau Mont-Royal neighbourhood in Montreal is known for its instability. When the clay dries, it compacts itself and causes land subsidence. We wanted to stabilize the new and old structures using rainwater to irrigate the soil naturally. Moistening the soil allows it to keeps its volume and prevents it from moving.
A gutter drains rainwater from the roof into a tank of crushed stone on the ground that serves as a receptacle. The water is then redistributed in an underground drainage system (5' X 8' X 20'), thus saturating the clay bed.

 


NATURAL VENTILATION

Through a combination of casement windows and a lock which is used for heat removal, the natural ventilation system also adapts to the needs depending on the season. In the summer, and by opening doors, warm air rises to a skylight which is also used for the heat escapes, while cool air descends. These currents generate a distinct air movement dynamics by creating a natural cooling effect.  While in winter, part of the hot air is driven back to the upper room, the rest is mechanically pushed to the ground floor. This double wall also serves as a buffer that reduces noise from the street.
 


SOLAR SYSTEM

On the roof, eight solar panels salvaged from a former government building generates the water heating system. In winter, the solar system supplies the underfloor heating and hot water for domestic use. He is assisted if necessary by an electric boiler and a wood stove is used for supplementary heating in winter. Moreover, in summer, excess heat warms the exterior pool.
 

 


LIGHTING
 

The windows of the building has been designed to ensure maximum natural lighting. And thanks to the lock light on the second floor, no additional lighting is required during the day.
 


ELEMENTS OF RECOVERY AND RECYCLING

-used solar panels
-Entrance doors salvaged from an old convent of sisters
-Hemlock paneling on the walls inside.
-Elements recovered in a court of demolition.

 


Energy:
-Use of the chimney effect for air conditioning
Winter-heating by solar panel with liquid coolant. Recovery of the summer heat for heating the pool.
-Recovery of rainwater to stabilize the clayey soil.
-Large windows, abundant natural light.

Self-construction
 

 

 

 

 

 

Projet : Maison Atelier du Moine urbain
Lieu : Montréal, Québec
Superficie : 800 pi.ca.
Année de construction :  2009 / 2010
Équipe de conception :

Gabriel Rousseau architecte,

Mario Lafrenais
Constructeur : Mario Lafrenais autoconstructeur

 

 

Project : The Urban Monk’s House & Workshop

Site: Montrel, Québec
Area: 800 square feet
Year of construction: 2009 / 2010
Conception design team:

Gabriel Rousseau architect,

Mario Lafrenais
Builder: Mario Lafrenais
Self-construction

 

 
    

+

Gabriel Rousseau architecte

Contact
: gabriel@gabrielrousseau.com
tél : 514.992-6204

 

 

 

www.moineurbain.com

 

 

         

 

GR_M-Atelier-MU_MM_1     Credit / image : Marcel Mueller

 

GR_M-Atelier-MU_MM_2     Credit / image : Marcel Mueller

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_3     Credit / image : Marcel Mueller

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_4     Credit / image : Marcel Mueller

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_5     Credit / image : Marcel Mueller

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_6        Credit / image : Marcel Mueller                               GR_M-Atelier-MU_MM_7     Credit / image : Marcel Mueller

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_8     Credit / image : Marcel Mueller

 

   

GR_M-Atelier-MU_MM_9      Credit / image : Marcel Mueller                GR_M-Atelier-MU_MM_10     Credit / image : Marcel Mueller

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_11      Credit / image : Marcel Mueller

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_12     Credit / image : Marcel Mueller                 GR_M-Atelier-MU_MM_13     Credit / image : Marcel Mueller  

 

 

GR_M-Atelier-MU_MM_14     Credit / image : Marcel Mueller